Le Royaume-Uni a quitté le marché unique et l'union douanière de l'UE

01/01/2021

Le Royaume-Uni a quitté le marché unique et l’union douanière de l’UE

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni a quitté le marché unique et l’union douanière de l’UE.

En conséquence, le Royaume-Uni ne bénéficiera plus du principe de libre circulation des marchandises dans le marché unique de l’UE.

Même avec le nouvel accord de commerce et de coopération UE-Royaume-Uni en place, les fabricants seront confrontés à de nouvelles barrières commerciales.

 

Bien que nous ayons fait tout notre possible pour que ces informations soient correctes et à jour, ils ne cherchent pas à donner des conseils juridiques ni à être une reproduction exhaustive de la loi. Nous recommandons vivement aux lecteurs de se référer aux actes juridiques, qui prévalent toujours sur les informations que nous sommes en mesure de proposer.

L’UBAtc est en contact étroit avec ses collègues britanniques afin de s’assurer que l’UBAtc est en mesure d’aider les fabricants à continuer à placer des produits sur le marché de l’UE et du Royaume-Uni.

 

En savoir plus sur la sortie du Royaume-Uni du marché unique de l’UE et de l’union douanière

Aux termes de l’accord de retrait, les marchandises légalement placées sur le marché de l’UE avant la fin de la période de transition (31 décembre 2020 peuvent continuer à circuler jusqu’à ce qu’elles atteignent leur utilisateur final, qu’elles se trouvent au Royaume-Uni ou dans l’UE, à condition que ces produits:

  • soient couverts par une norme européenne harmonisée identique à une norme désignée au Royaume-Uni (voir ci-dessous)
  • soient marqués CE
  • soient accompagnés d’une déclaration des performances du fabricant
  • aient été évalués par un organisme notifié reconnu dans l’UE, dans les cas où une évaluation par un tiers est requise.

Au Royaume-Uni, les Construction Products (Amendment etc.) (EU Exit) Regulations 2020 s’appliquent. Les règlements britanniques ressemblent fortement au règlement (UE) 305/2011 (RPC), mais s’appliquent qu’au marché intérieur britannique.

Consultez les Construction Products (Amendment etc.) (EU Exit) Regulations 2020

Pour le Royaume-Uni, toutes les normes européennes harmonisées existantes sont devenues des « normes désignées » du Royaume-Uni. Cela signifie qu’immédiatement après la fin de la période de transition (31 décembre 2020), les normes européennes harmonisées et les normes désignées au Royaume-Uni seront identiques. Si les exigences réglementaires changent, des différences apparaîtront dans les normes. Pour autant que nous ayons pu vérifier, ces normes correspondent à la liste la plus récente des normes harmonisées de l’UE.

Consultez la liste des normes désignées au Royaume-Uni, publiée le 18 décembre 2020

Pour les fabricants de produits de construction, il est important de pouvoir prédire ce qui se passera avec les normes de produits. Le Royaume-Uni commencera-t-il à développer ses propres normes ? Le Royaume-Uni continuera-t-il à utiliser les normes européennes ? Et si oui pendant combien de temps? L’accord commercial UE-Royaume-Uni ne fournit pas ce genre de détails, c’est donc quelque chose qui sera abordé plus tard.

 

Adhésion du BSI au CEN

BSI restera membre du CEN jusqu’à la fin de 2021. Cependant, à partir du 1er juillet 2020, BSI est devenu un « non-membre de l’EEE » du CEN. Cela affecte quelques situations de vote spécifiques. Dans les types de vote énumérés au paragraphe 6.1.4 du règlement intérieur du CEN / CENELEC, partie 2 (par exemple, normes européennes nouvelles ou modifiées), le vote pondéré est appliqué. Dans un premier temps, les votes de tous les membres sont comptés et la proposition est adoptée si les critères de vote pondérés sont remplis. Il n’y a aucun changement lié au BSI à ce stade, la pondération de BSI reste la même. Cependant, si la proposition n’est pas adoptée lors de la première étape, seuls les votes des pays de l’EEE seront comptés séparément. Dans cette situation, le vote de BSI ne sera- pas compté.

Par conséquent, si la proposition passe l’étape 1, tous les membres sont tenus de la mettre en œuvre, y compris BSI. Si la proposition échoue à l’étape 1 mais passe l’étape 2, tous les membres de l’EEE sont obligés de la mettre en œuvre, ainsi que tous les membres non-EEE qui ont voté positivement. Cela signifie que si BSI votait négativement, elle ne serait pas obligée de mettre en œuvre la décision. Si BSI votait positivement, il serait obligé de mettre en œuvre la décision. Si la proposition échoue à l’étape 2, il n’y a pas d’autre action.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

À lire

Actualité

21ème journée de l’isolation

La 21e Journée de l’Isolation ne prendra pas la forme d’une conférence, mais d’une série de webinaires IE-net qui s’étaleront sur quatre mercredis et débuteront

Retour haut de page

Find what you are
looking for

This simple search module allows you to find any information on the site, such as ATG, ETA or content in the pages of the site... All you have to do is enter a keyword, an ATG/ETA reference, a product name, a manufacturer or the domain of application...

This simple search module allows you to find any information on the site, such as ATG, ETA or content in the pages of the site... All you have to do is enter a keyword, an ATG/ETA reference, a product name, a manufacturer or the domain of application...

Trouvez ce que
vous cherchez

Ce simple module de recherche vous permet de retrouver n'importe quelle type d'information sur le site, que ce soit un ATG, un ETA ou du contenu dans les pages du site...Il vous suffit d'introduire un mot-clé, une référence ATG/ETA, un nom de produit, un fabricant ou un domaine d'application...

Ce simple module de recherche vous permet de retrouver n'importe quelle type d'information sur le site, que ce soit un ATG, un ETA ou du contenu dans les pages du site...Il vous suffit d'introduire un mot-clé, une référence ATG/ETA, un nom de produit, un fabricant ou un domaine d'application...